• Roxane Levecq

Pain de sarrasin fermenté




Le fait de fermenter les céréales, graines et légumineuses les rend plus digestes et assimilables. On peut aussi, au préalable, les faire germer et ainsi éveiller l'énergie de vie qu'elles recèlent.

Recette

-1ere option faire tremper 24h la quantité de sarrasin totale du pain (pour un pain classique min 400g), puis rincer, vider l'eau et laisser les graines germer 1 ou 2 jour (en rinçant entre temps si sec ou changement de couleur)

Une fois les petites pousses obtenues tout mettre dans un blender avec un peu de sel et assez d'eau pour former une pâte assez ferme

Mixer puis verser dans un plat et recouvrir d'un torchon ou d'une assiette, laisser 24 à 48h dans un endroit assez chaud de la maison (cuisine, cheminée, près d'une fenêtre au soleil...)

La pâte va légèrement gonfler et commencer à sentir un peu.

Une fois la texture obtenue, on peut y ajouter des graines (tournesol, courges, noix, noisettes, sésame etc), des fruits secs, des épices, du sel, du miel, de l'huile etc selon le goût.

Puis former une boule sur une plaque de four, soupoudrer de farine et dessiner au couteau la forme qu'il vous plaira.

On enfourne, vers 180° ça devrait aller... pour le temps ça dépend de l'épaisseur donc comme avec les gâteaux on pique au milieu pour voir si c'est cuit. - pour la 2ème option, on saute l'étape tremper/germer et on utilise de la farine qu'on mélange directement avec de l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte assez ferme. Pour la suite c'est la même chose... Ça fonctionne avec d'autres farines, épeautre, riz, quinoa, blé etc et pour info le processus de fermentation "mange" une partie du gluten des céréales qui en contiennent, c'est comme pour le pain au levain qui est lui aussi un système de fermentation, qui est juste plus rapide que ce procédé. C'est pourquoi les intolérants au gluten supportent souvent mieux le pain au levain.


De tout coeur.

Roxane.